Macron auprès des catholiques pour "réparer" un lien "abîmé"
Written by: Actualité à la Une
Category: Society

Paris - Emmanuel Macron a déclaré lundi vouloir "réparer" le lien entre l'Église et l'État qui "s'est abîmé", dans un discours fleuve devant la Conférence des évêques, appelant les catholiques à "ne pas rester au seuil" de l'engagement politique. Pour rétablir cette relation, "il n'est pas d'autre moyen qu'un dialogue en vérité", a précisé le président devant 400 invités réunis en début de soirée dans la grande nef cistercienne du collège des Bernardins à Paris.

Pour Emmanuel Macron, ce "dialogue est indispensable" car "une Église prétendant se désintéresser des questions temporelles n'irait pas au bout de sa vocation", tandis "qu'un président de la République prétendant se désintéresser de l'Église et des catholiques manquerait à son devoir".

Ce discours d'Emmanuel Macron, qui a marqué à plusieurs reprises son intérêt pour les questions religieuses, est inédit car c'est la première fois que l'Église catholique organise un tel événement médiatico-politique, comparé par certains observateurs au dîner du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France).

L'épiscopat, prudent avec cet exercice qui n'a "pas nécessairement vocation à être renouvelé annuellement", a prolongé les discours par un simple cocktail. (Avec Afp)

 

 (Transcription du discours du Président de la République devant les Evêques de France)