Frédéric Verger, Les rêveuses
Written by: Actualité à la Une
Category: Books

«Elles essuyaient des pommes de pin sur leur jupe, les cassaient, les réchauffaient avec leur haleine et les jetaient dans le feu. Certains fragments prenaient vivement, éclataient parfois et de petites braises orange jaillissaient sur eux comme des criquets. À genoux, ils s’approchèrent du feu et tendirent leurs paumes pour se réchauffer. Leurs mains se touchaient presque et ils ne pouvaient s’empêcher de s’entreregarder, de se dévisager.» Mai 1940. Les armées de Hitler écrasent la France.

Peter Siderman, un jeune Allemand de dix-sept ans engagé dans l’armée française, prend l’identité d’un mort pour échapper aux représailles. Prisonnier, il croit avoir évité le danger quand on lui annonce qu’on va le libérer et le reconduire dans sa famille. Comment sera-t-il accueilli chez ces gens qui ne le connaissent pas?

On sent passer ici le grand souffle à la fois tragique et merveilleux déjà présent dans le premier roman de Frédéric Verger. On retrouve sa prose riche en métaphores réjouissantes, en inventions fantasques, en rebondissements, en scènes inoubliables décrites dans une langue sensuelle et gourmande. (Avec Gallimard)

Frédéric Verger, Les rêveuses

Collection Blanche, Gallimard

 

Parution : 24-08-2017