L'Institut Pouchkine ouvre ses portes au nouveau Centre orthodoxe russe de Paris, ciment de la réconciliation franco-russe?
Written by: Actualité à la Une
Category: Culture

Paris - L'Institut Pouchkine a été inauguré mardi 15 novembre. Après l'église orthodoxe dont les bulbes dorés dominent désormais le pont de l'Alma, l'Institut Pouchkine, constitue la deuxième facette de la vaste entreprise de rapprochement diplomatique envers la France engagée par la Russie de Vladimir Poutine. Le référent de l'ambassadeur de Russie en France, Vladimir Korotkov, responsable des programmes culturels et éducatifs du Centre spirituel et culturel orthodoxe russe, a tenu un discours d'inauguration: «Il faut faire en sorte que la langue russe ne perde pas ses positions. Il est important que notre État mène une politique pour motiver à l'étude du russe à l'étranger, pour montrer sa nécessité. La bonne ligne a été choisie pour mettre sur pieds l'Institut Pouchkine afin de promouvoir la langue russe en France, d'apporter une assistance méthodologique aux enseignants de russe en accord avec le ministère français de l'Éducation. Parmi les enseignants de l'Institut il n'y a pas que des ressortissants russes mais également des Français. Il est difficile de surestimer l'importance de l'ouverture de l'Institut Pouchkine à Paris. Il est désormais prioritaire de donner à l'Institut Pouchkine le contenu nécessaire compte tenu des horaires de travail des étudiants et des enseignants, ainsi que de la spécificité de la culture française».

Le recteur de l'Institut d'État de la langue russe Pouchkine, Margarita Roussetskaïa, a prononcé un discours de salutations:

«L'ambassade de Russie a proposé à l'Institut Pouchkine de mettre en place des programmes pour enseigner la langue russe en France dans le cadre d'un nouveau projet ambitieux: l'Institut Pouchkine au quai Branly. Ce dernier a une importance stratégique car il est une vitrine de notre travail et dans l'ensemble une vitrine de l'éducation en russe. La Russie et la France sont liées par des relations particulières: l'histoire, les liens humains, la culture… On y trouve de très nombreux compatriotes de la première et deuxième générations, ainsi que des vagues migratoires qui ont suivi. Nous voulons que l'Institut Pouchkine devienne un centre de russité non seulement pour Paris, mais également pour toute la France puis d'autres pays francophones. Nous misons avant tout sur l'aide aux russisants qui enseignent le russe ici». La première activité organisée par l'Institut Pouchkine au Centre spirituel et culturel orthodoxe russe a été la session internationale scientifique et pratique de deux jours intitulée, 'La langue russe dans l'espace éducatif global'.

 

(Avec Sputnik/MFA Russia)