Le Beaujolais nouveau fêté dans la solennité, en soutien à l'art de vivre français
Written by: Lifestyle
Category: Les Arts de Vivre

Paris - Encore sous le coup des attentats, les bistrots parisiens fêtaient jeudi avec une solennité inhabituelle la traditionnelle arrivée du Beaujolais Nouveau, un millésime 2015 également devenu à l'étranger le symbole d'un art de vivre pris pour cible par les jihadistes. Si les professionnels promettent cette année un millésime exceptionnel, les éternels débats sur le goût de banane ou de mûre de ce vin primeur font place cette année à des considérations plus graves. "Il ne faut rien lâcher", déclare Marie, une productrice attablée rue des Petits Carreaux, une artère très commerçante du coeur de Paris. 

Face à son verre de Beaujolais, cette habituée du bistrot "La Grappe d'Or" explique qu'elle s'est installée en terrasse "en réaction" aux attentats jihadistes, qui ont fait au moins 129 morts et 352 blessés le 13 novembre et visé notamment des cafés et restaurants parisiens. Cette rue du quartier des Halles est comme à l'accoutumée très fréquentée, mais le responsable du bar se plaint d'une fréquentation réduite de moitié en soirée. Au restaurant d'à côté, "Les Petits Carreaux", la patronne offre un verre de Beaujolais aux habitués, beaucoup moins nombreux que d'ordinaire.

"Il faut conserver la tradition", lance-t-elle. Une cinquantaine de vignerons du Beaujolais ont, eux, décidé de sillonner la capitale en 2CV, "symbole de tradition française". "A l'heure où la culture et l'art de vivre français sont attaqués", la profession a choisi de maintenir les célébrations prévues, mais en les accompagnant d'une minute de silence.

(Avec Afp)