L’icône: Yves Saint Laurent

Paris - Le sujet est intarissable, les objets éblouissants et l’obstination de Pierre Bergé, intacte : rendre encore et toujours à Yves Saint Laurent ce qui lui appartient, soit une stature d’artiste à part entiére. Cette fois, celui qui n’a jamais failli à cette mission fait coup double avec l’inauguration simultanée à Paris et Marrakech de musées consacrés au couturier, là où (re)voir quelque 5000 pièces, 15000 accessoires et au moins autant de documents d’archives. Direction l’hôtel particulier du 5, avenue Marceau, adresse parisienne originelle de la griffe restaurée pour l’occasion. Et le proche voisinage des jardins Majorelle dans la ville marocaine, où un tout nouveau lieu a été spécialement conçu. Les passionnés ne manqueront pas, non plus la rediffusion d’un documentaire de Loïc Prigent consacré au dernier défilé de l’homme avec, à la clé, nombre de témoignages de proches.

Read more
Written by: Culture
Christian Dior, Couturier du Rêve

Paris - Le musée des Arts décoratifs célèbre l’anniversaire marquant les 70 ans de la création de la maison Christian Dior. Cette exposition, riche et dense, invite le visiteur à découvrir l’univers de son fondateur et des couturiers de renom qui lui ont succédé : Yves Saint Laurent, Marc Bohan, Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons et tout récemment Maria Grazia Chiuri. Émotions, histoires vécues, affinités, inspirations, créations et filiations relient cette sélection de plus de 300 robes de haute couture conçues de 1947 à nos jours.

Read more
Written by: Culture
Balenciaga, l’œuvre au noir. Résonnant des sonorités noires d’un alchimiste de la couture

Paris - Noire, l’irrigation de Balenciaga puisant les racines de son œuvre dans l’Espagne folklorique et traditionnelle de son enfance. Noir, le goût de l’épure de ce technicien hors normes avec ses lignes tonneau (1947), ballon (1950), semi-ajustée (1951), tunique (1955), sa célèbre robe-sac (1957)... Noires, les inspirations monacales du maître dont Dior disait : «Le vêtement était sa religion». En hommage à Cristóbal Balenciaga (1895-1972), le couturier des couturiers, le Palais Galliera présente au musée Bourdelle : Balenciaga, l’œuvre au noir résonnant des sonorités noires d’un alchimiste de la couture. Du grand hall des plâtres, jusqu’à l’extension contemporaine de Portzamparc, en passant par les ateliers de Bourdelle, les pièces du couturier établissent un dialogue tranchant, noir sur blanc, avec ce grand maître de la sculpture du tournant du XXe siècle.

Read more